Tolérance ethnique dans les zones urbaines du Nigéria : le cas de Lagos, au Nigéria

  • Philip O. Sijuwade The University of Texas at Arlington

Abstract

Le Nigéria, avec sa population multiethnique, offre une perspective attrayante pour tester les hypothèses sur la tolérance ethnique. Cette étude isole les facteurs associés à une partie de ce phénomène. Plus précisément, l'étude évalue les effets singuliers et conjoints du sexe, de l'âge, de l'état matrimonial, de la religiosité et du statut socio-économique en tant que prédicteurs de la tolérance ethnique. La tolérance ethnique dans cette étude est indiquée par une volonté de former des amitiés interethniques, d'accepter des mariages interethniques et de participer à des divertissements interethniques. Les données de cette étude sont tirées d'une enquête transversale auprès des adultes ethniques Yoruba et Ibo. Les résultats indiquent que l'âge, l'éducation, l'état matrimonial et la religiosité ont un impact variable et significatif sur la tolérance ethnique. Les implications des résultats sont discutées et des recommandations pour d'autres études dans le domaine sont suggérées.

Published
2022-01-14
How to Cite
Philip O. Sijuwade. (2022). Tolérance ethnique dans les zones urbaines du Nigéria : le cas de Lagos, au Nigéria. Dialogos, 26(1), 193-205. https://doi.org/10.4025/dialogos.v26i1.181